Colles des hypokhâgnes

Les colles durent une demi-heure : vingt minutes d’exposé et dix minutes de questions et de corrections.
Chaque étudiant a le droit à trois colles dans l’année.
La première session de colle consiste à préparer un texte chez soi donné une semaine en avance. Le jour de la colle vous expliquez le texte en vingt minutes.
ATTENTION : les heures indiquées sont les heures de passage sauf avis contraire

Colles du premier trimestre - colles du second  trimestre - colles du troisième trimestre



*****

**

 

Colles des khâgnes

Bibliographie pour les colles


Colles du second semestre


Colles du premier semestre

Nature de l'épreuve
Passage à l’oral pendant une demi-heure ou une heure s’il y a deux candidats. Il s’agit de résumer en dix ou vingt minutes l’exposé qui a été dactylographié et qui m’a été envoyé 48 h avant la colle.
Il s’ensuit des questions, puis une correction.
Vous modifiez votre texte en fonction de mes remarques et vous me l’envoyez ensuite afin que je publie le travail sur mon site.
Consignes
Les exposés dactylographiés ne doivent pas faire plus de six pages word ou oppenoffice.
Mise en forme des fiches
1. La rédaction doit se faire en times 12. La marge doit être de 2 cm au moins.
2. Les références bibliographiques doivent être indiquées de la manière suivante : Prénom Nom, Titre, Lieu d’édition, éditeur, date.
3. Il faut numéroter les pages.
4. Les alinéas de paragraphe doivent être faits avec la tabulation.
5. Il est indispensable de faire un espace insécable (sur PC Maj+alt+espace et sur Mac alt+espace ) avant et après : et ;.
6. Il est indispensable de faire des phrases courtes.
Tous les exposés doivent faire apparaître clairement un plan.
Les exposés qui portent sur une question doivent comporter une bibliographie. Cela suppose une recherche bibliographique.
Le principe fondamental de la recherche bibliographique : du général au particulier
1. On consulte la bibliographie sur le site et vous repérez les manuels ou les références liés à votre sujet. Les références bibliographiques y sont nombreuses.
2. On consulte ensuite quelques sites à l’aide de mots clefs : l’index de la revue L’Histoire, mais aussi les sites d’articles Persée ou Cairn.
3. En bibliothèque, on consulte le catalogue que ce soit celui de la BNF, de la BPI ou SUDOC par exemple pour les bibliothèques universitaires.
4. Les bibliothèques les plus utiles : BNF, Beaubourg, le réseau des bibliothèques de Paris, les bibliothèques universitaires.
La note de la colle :  20 % votre fiche, 20 % votre intervention à l’oral, 60 % votre fiche corrigée.


Jour et heure de passage

Mardi 4 octobre
18h00 : Steven Pager  : L’exploitation économique de l'Afrique française (1870-1962).
Mercredi 5 octobre
17h00 :
Irène Picon - Ninon Marsac - Rosalie Méchin : L'Ecole dans les colonies françaises d'Afrique (1870-1962).
17h45 : Cynthia Kharif : Arts nègres et arts premiers en France (1870-1962).

Mardi 11 octobre
17h00 : Térence Lai et
Théo Locherer - Manon Barletta et Karim Daoudi : le tourisme dans l'empire français.
 17h45 : Claire Scordel et Manon De Bruyne : les femmes dans les colonies françaises d'Afrique (1870-1962).
Mercredi 12 octobre
17h00 :
Alexandre Ricci : Les résistances à la colonisation en Afrique française (1870-1962).
Mardi 18 octobre
17h00 : Alicia Karger et Ninon Diard
: BLANCHARD (Pascal) et LEMAIRE (Sandrine), Culture impériale (1931-1961). Les colonies au cœur de la République, 1931-1961, Paris,  Éd. Autrement, 2004.
17h45 : Samuel Jean-François, Alice Claux, Armand Salaün et Sabrina Riou: Administrer les colonies.
Mercredi 19 octobre
17h00 : Raphaël Andraud :
STORA (Benjamin), Histoire de l’Algérie coloniale (1830-1954), Paris, La Découverte, 2004 et Histoire de la guerre d’Algérie (1954-1962), Paris, La Découverte, 1993.
17h45 : Gaspard Lefebvre - Jules de Saint-Michel : THENAULT (Sylvie), Histoire de la guerre d'indépendance algérienne, Paris, Flammarion, 2005.
18h05 :
Louise Trabut - Julie Rey : BRUNSCHWIG (Henri), L’Afrique noire au temps de l’empire français, Paris, Denoël, 1988
Mercredi 9 novembre
13h00 : Sarah Boufatis - Laura Sounalath  : Vivre et travailler en Algérie française (1870-1962)
18h00 : Apolline Amoureux :  HODEIR (Catherine) et PIERRE (Michel), L'exposition coloniale : 1931, Bruxelles, Éd. Complexe, 1991.

Mercredi 16 novembre
17h00 : Marguerite Khanine : Métissages et acculturations en France et dans l'Afrique coloniale française (1870-1962)

18h00 : Raphaël Stambollion - Loli Gjelstrup : COQUERY-VIDROVITCH (Catherine), L’Afrique occidentale au temps des Français. Colonisateurs et colonisés c. 1960-1960, Paris, La Découverte, 1992.
Mardi 22 novembre

12h30 : Emilie Denau - Armelle Bilembo : GIRARDET (Raoul), L’idée coloniale en France, de 1871 à 1962, Paris, la Table ronde, 1972.
Mercredi 23 novembre

13h00 :
Hortense Guégan : DEWITTE (Philippe), Les mouvements nègres en France, 1919-1939, Paris, L’Harmattan, 1985.
Mardi 29 novembre
17h00 : Shéhérazad Gherbi-Colet -
Thomas Ogier: BRANCHE (Raphaëlle) et THENAULT (Sylvie), La France en guerre (1954-1962). Expériences métropolitaines de la guerre d’indépendance algérienne, Paris, Autrement, 2008.
17h30 : Taras Sourougiou - Adélie Bertron : BRUNSCHWIG (Henri), Noirs et Blancs dans l’Afrique noire française, Paris, Flammarion, 1992.
18h00 : 
Emmanuela Marintin - Youde Monga : COOPER (Frederick), Français et Africains ? Être citoyen au temps de la décolonisation, Paris, Payot, 2014. 
18h30 : Antonia Beck :
M'BOKOLO (Elikia), L'Afrique au XXe siècle: Le continent convoité, Paris, Seuil, 2015.
Mercredi 30 novembre

13h00 : Emma Le Forestier : Travailler dans les colonies (1870-1962)
13h30 : Mélanie Menuge : Gouverner l'Afrique coloniale française.

Mardi 3 janvier

17h00 : Popy Venzal : RIVET (Daniel), Le Maghreb à l'épreuve de la colonisation, Paris, Fayard, 2010.
17h30 :  Aurélia Pilétitch : M'BOKOLO (Elikia), Afrique noire : Histoire et civilisation du XIXe siècle à nos jours, Paris, Hatier, 2004.